Home / 0
Chargement Évènements
23
novembre
samedi

Décoloniser les plantes (soirée thématique)

23 novembre @ 17 h 30

samedi 23 novembre

Décoloniser les plantes

Projection, débat, dégustation, concert

Dans le cadre du Festisol (festival de la solidarité internationale) et l’édition du festival La Science de l’art du Collectif pour la culture en Essonne consacrée à l’intelligence des plantes.

 

Les univers de pensée élaborés par l’Afrique sont marqués par la conviction d’une solidarité du vivant – humain, animal, végétal. Ses religions animistes reposent sur une conception panthéiste de l’univers où chaque élément de la nature est habité par l’étincelle divine. Ce patrimoine culturel s’exprime dans des pratiques médicinales, cultuelles, cynégétiques qu’on pourrait aujourd’hui qualifier d’écologiques. Mais il a été gravement délégitimé par la domination coloniale au nom d’une interprétation très idéologique du progrès et de la rationalité. Décoloniser les plantes, c’est remettre ces savoirs en conversation avec les autres familles de pensée, retrouver d’anciennes alliances entre les grandes famille du vivant, explorer les expériences où l’humain et le végétal se vivent en « intelligence ».

PROGRAMME

17h30 : Projection du film « Malaria business », ou comment les laboratoires pharmaceutiques combattent l’usage d’une plante répandue et très efficace dans la prévention et le traitement du paludisme. La « rationalité » capitaliste contre les empathies au sein du vivant. (Reportage long format / France 24).

18h30 : Conférence-débat d’Agnès Kedzierska-Manzon, anthropologue, directrice de recherche à l’Ecole pratique des hautes études, autour des « dieux-plantes » dans la spiritualité et les rites du Manden (antique civilisation d’Afrique de l’Ouest).

19h30 : Dégustation de végétaux qui nous veulent du bien

20h30 : Concert d’Abou Diarra, musicien malien inspiré des patrimoines musicaux de la confrérie donso (Manden) et du blues. Un mariage entre la source « panthéiste » de la culture séculaire des donsow et la réponse musicale des Africains déportés en Amérique à leur chosification par le statut d’esclaves et à une économie de plantation (coton, sucre, café…) où le végétal  et l’humain, marchandisés sont exclusivement pensés sous le rapport la rentabilité financière.

Film et débat : gratuit. Concert 2€, 5€, 10 € au choix du spectateur.

Spectacle : réservations recommandées

Notre théâtre ne compte que 84 places, il est donc prudent de réserver. Les billets sont achetés sur place au tarif de 2€, 5€ ou 10 € au choix du spectateur, 1€ pour les moins de 12 ans. Le placement est libre. Les places réservées doivent être retirées 10 mn avant le spectacle. Ensuite, elles peuvent être remises à la disposition du public.

Détails
Date : 23 novembre
Heure : 17 h 30

Laisser une réaction

Your email address will not be published.