Home / 0
Chargement Évènements
22
mai
samedi

Le sang des vivants (date sous réserve)

22 mai @ 20 h 30 CEST

Samedi 22 mai à 20h30 – Théâtre tout public

ATTENTION ! La date et l’heure sont indiquées sous réserve que les règles sanitaires le permettent. Elles peuvent être modifiées. Restez connectés !

Le Sang des vivants / Variations communes !

Cie Dies irae – L’équipe : Matthieu Boisset, Valentin Calonne, Eric Chevance, Léa Cornetti, Benjamin Ducroq, Frédéric Guerbert, Mélanie Henel, Dany Hubert, Isabelle Jelen, Marianne Perdu, Michel Richard, Hervé Rigaud, Daniel Strugeon et Matthieu Chevet à la technique.

 

« Il faut redonner sa place à l’imaginaire poétique et politique. »

Ils sont poète, sculpteur, metteur en scène, musicien, chanteur, peintre… mais avant tout citoyens du même pays que celui qui vit naguère fleurir l’espoir d’un monde gouverné « justement » par celles et ceux qui en constituent le socle. Ils se sont réunis pour « faire Commune » et clamer avec leur arme à eux, l’art, ce que vivre veut dire.

Pourquoi un spectacle sur la Commune, à partir de la Commune ? Parce que la Commune a traversé le temps et est arrivée jusqu’à nous. Bien vivante. Elle est devenue le symbole des luttes et des évolutions sociales qui vont parcourir le temps.

Ici, pas un spectacle historique, ni une conférence mais des prises de parole mêlées : comptes rendus (procès-verbaux) des réunions de la Commune de 1871, poésies et chants d’hier et d’aujourd’hui. Parce que nous avons choisi de confronter la poésie et le politique en utilisant les armes des arts scéniques : pour reprendre la parole citoyenne ailleurs que dans les assemblées déclarées. Défendre le bien commun, l’intérêt général.

Jouer une possible transformation permanente

C’est une tentative qui fait que d’une présentation à une autre, nous jouons le jeu d’une possible transformation permanente : chaque fois que nous jouons et rejouerons, nous pouvons changer de textes, les équipes selon les désirs et les rencontres de chacune et chacun. C’est au théâtre Le Levain à Bègles (33) que nous avons réalisé notre première expérimentation qui se veut une aventure évolutive dans les temps à venir.

Il n’y a pas de « mise en scène » à proprement parler : un capharnaüm certes, mais audible, pour fabriquer un acte de rencontre réel : tout ce qui est commun peut être mis en voix. Nous parlons dans un espace commun où les protagonistes (artistes et publics) se mélangent : abolir la séparation de l’espace de la scène et de la salle. Les lieux où nous parlons sont les nôtres : associations, théâtres, lieux publics, médiathèques, mairies…

C’est donc bien un « spectacle » qui se veut mouvant, les protagonistes et les textes peuvent changer d’une représentation à une autre, d’un lieu à un autre : nous jouerons tous les mois et partout où nous serons accueillis.

 

Details
Date: 22 mai
Time: 20 h 30
évènement Catégoriesjanvier – mai, Théâtre

Laisser une réaction

Your email address will not be published.