Home / 0
Chargement Évènements
21
novembre
samedi

KOTEBA / Danse contemporaine

21 novembre @ 18 h 00 CET

COUVRE FEU / HORAIRE MODIFIE / TOUS ACTIFS CONTRE LA COVID

L’Arlequin dans les réseaux culturels de l’Essonne

Deux propositions artistiques pour ce samedi 21 novembre :

  • La danse des korèdugaw, performance danse/arts plastiques à 17h à la médiathèque de Morsang (château de Morsang)
  • Kotèba, solo de danse contemporaine, à 20h30 au théâtre de l’Arlequin.

participent à des événements proposés par des réseaux essonniens auxquels appartient le théâtre de l’Arlequin. La performance La danse des Korèdugaw s’inscrit dans la biennale de performance Si(non)Oui initié par le Collectif pour la culture en Essonne. Kotèba est un des spectacles présenté dans le cadre des Rencontres Essonne Danse. Les deux moments de cette journée « internationale » s’inscrivent dans le Festival des Solidarités. Cette participation à des réseaux départementaux fait partie des objectifs de l’Arlequin. Elle est une invitation faite à son public d’élargir leur curiosité culturelle aux autres événements proposés par ces festivals.

A noter que tout ticket pris à l’occasion d’un spectacle Rencontres Essonne Danse ouvre l’accès gratuit à tous les spectacles du festival. Réservation obligatoire.

RENCONTRES ESSONNE DANSE

Samedi 21 mars à 18h 

KOTÉBA

Compagnie Corps d’Hommes – Texte, chorégraphie et interprétation : Seydou Boro
 – Collaboration artistique : Bienvenue Bazié
 – Création lumières : Georgia Ben Brahim

Photo © Sonia Yassa

Le kotéba est une forme de théâtre burlesque de satire sociale née au XVIIIe siècle dans le royaume bambara de Ségou. Pour cette création, le danseur et chorégraphe bukinabè Seydou Boro s’inspire de sa liberté de ton qui permet à ses pratiquants de moquer les comportements conflictuels, de dénoncer ou de confesser de mauvaises actions. Sous les traits d’un personnage masqué, la parole est alors libérée, entendue, acceptée et respectée par les habitants. L’inceste, le viol, l’abus… Comment dire l’indicible ? Pour ce retour au solo, Seydou Boro est ce « diable » dont surgissent voix et états de corps, forme humaine et abstraite traversée par les indignations d’un homme face à l’inacceptable.

 

Réservations recommandées

En raison des règles sanitaires, la jauge de l'Arlequin est limitée à une soixantaine de places, il est donc prudent de réserver. Les billets sont achetés sur place au tarif de 2€, 5€ ou 10 € au choix du spectateur, 1€ pour les moins de 12 ans. Le placement est libre. Les places réservées doivent être retirées 10 mn avant le spectacle. Ensuite, elles peuvent être remises à la disposition du public.

POUR RESERVER, CLIQUER SUR L’ESPACE BLANC AU DESSOUS DE CE TEXTE

Les Rencontres Essonne Danse ont 20 ans

Details
Date: 21 novembre
Time: 18 h 00
évènement CatégoriesPerformance, septembre – décembre

Laisser une réaction

Your email address will not be published.