Home / 0
Chargement Évènements
16
avril
jeudi

La guitare d’Abdoulaye (l’art déconfiné)

16 avril - 7 juillet

LE CONFINEMENT DES PAS N’ENGOURDIRA PAS L’ENVOL DES ESPRITS

Chaque semaine, la « famille Arlequin » est invitée à se retrouver autour d’oeuvres numérisées proposées par des artistes de notre environnement spirituel. Cette « programmation »  d’un nouveau type nait dans la période de confinement imposée par la pandémie de covid 19. Nous envisageons de la poursuivre après que la sale petite bête aura cessé d’envenimer nos rencontres en vis-à-vis. La page « Ça se discute » de notre site est un moyen d’échanger entre nous autour de ces oeuvres.

 

Abdoulaye Traoré, guitariste

Abdoulaye Traoré est un guitariste burkinabè dont la virtuosité et la liberté musicale ravissent tous les publics. Il compose avec le chanteur malien Mohamed Diaby le groupe Debademba, deux artistes qui allient leurs hautes qualités musicales sans que l’un fasse de l’ombre à l’autre. A chaque spectacle, il y a un moment où la guitare d’Abdoulaye prend la conduite du concert, électrisant chaque fois le public. Les spectateurs de l’Arlequin se souviennent de la splendide prestation qu’il avait donné dans notre théâtre. Il devait s’y produire avec le Mohamed Diaby, mais celui-ci, au dernier moment, avait été empêché. Qu’à cela ne tienne, le guitariste a fait seul la soirée, emportant le public dans les volutes et les secousses d’un soirée « instrumentale » restée mémorable.

VOTRE CONCERT DECONFINE

En avant goût, trois minutes d’explosion musicale en public… avant confinement !

Abdoulaye Traoré au festival Musiques métisses d’Angoulême, 2014. Groupe Debademba.

 

Et un premier cadeau de confiné solidaire, spécialement envoyé par Abdoulaye Traoré depuis Bobodioulasso  (Burkina Faso) pour la « famille Arlequin »

 

 

On l’applaudit bien fort et on passe à ce deuxième cadeau transcontinental. Déconfinement amical et sans restriction !

 

 

Jamais deux sans… ça !

 

 

Il y aura un après. Il y a eu un avant. Ici, la grande complicité du groupe Debademba, formé autour de la guitare magnétique d’Abdoulaye Traoré et de la voix somptueuse de Mohamed Diaby

 

 

Et pour finir, une séquence dans laquelle est évoqué Turamakan Tarawélé, héros du XIIIe siècle, ancêtre des Traoré, des Diop, des Ouattara, des Dembélé et de quelques autres, ancêtre d’Abdoulaye ainsi mis à l’honneur par son complice… et sa guitare !

 

 

Disponible jusqu’au 14 mai

Egalement disponible dans la programmation « l’art déconfiné », Caméléon, le film de Tidiani Ndiaye (voir la page LA PROGRAMMATION du site)

Et dimanche 19 avril, place au théâtre avec l’inoubliable « Bougouniéré invite à dîner » de la compagnie BlonBa 

Détails
Début : 16 avril
Fin : 7 juillet
Évènement CategoriesAfrique, Chanson, janvier – mai

Laisser une réaction

Your email address will not be published.