Home / 0
Chargement Évènements
24
novembre
samedi

Le syndrome de l’initié

24 novembre @ 20 h 30

Le syndrome de l’initié

Danse

Chorégraphie de Bintou Dembélé

Musique : Charles Amblard
Lumières : Cyril Mulon
Costumes : Annie Melza Tiburce
Voix, danse : Charlène Andjembé
Danse : Cintia Golitin, Michel Onomo dit Meech
Son : Vincent Hoppe

 

Un spectacle proposé dans le cadre de la semaine de la solidarité internationale

Bintou Dembélé poursuit son compagnonnage avec BlonBa et l’Arlequin. Cette artiste française dont le nom trahit une ascendance sahélienne explique ainsi le propos et le titre de sa nouvelle création : « La recherche du sens m’a conduite à ces questions du rapport de l’intime à sa propre histoire, du va-et-vient entre hier et aujourd’hui, du passé colonial dont je suis issue au présent qui le fait ressurgir, à la violence que cela engendre». Dans cette nouvelle pièce, les spectateurs sont conviés à un rituel hors du temps, une liturgie clandestine qui rappelle celles qui s’organisaient dans les forêts par les esclaves résistants des Caraïbes. Dans les ténèbres, nous est révélée l’existence de la lumière que chacun porte en soi. Une flamme qui nous anime et qui prendrait racine dans ce passé de lutte et de révolte contre la domination et contre tout ce qui nous entrave dans la quête de soi.

Le Syndrome de l’initié a bénéficié d’une résidence de création à l’Arlequin.

Les photographies sont de Christophe Raynaud de Lage

Au son du bouladjel

Bintou Dembélé a choisi d’intégrer à la partie sonore de sa pièce le bouladjel, une superposition polyrythmique de vocalisations percussives (bruits de gorge sur onomatopées et halètements) et de battements de mains réalisée par des hommes pour accompagner certains chants, notamment ceux des veillées mortuaires de Guadeloupe continentale. Le bouladjel a été inscrit au patrimoine culturel immatériel de la France.

 

Réservations recommandées

Notre théâtre ne compte que 84 places, il est donc prudent de réserver. Les billets sont achetés sur place au tarif de 2€, 5€ ou 10 € au choix du spectateur, 1€ pour les moins de 12 ans. Le placement est libre. Les places réservées doivent être retirées 10 mn avant le spectacle. Ensuite, elles peuvent être remises à la disposition du public.

Détails
Résumé
Address: La compagnie Rualité danse les rites qui nous hantent

Laisser une réaction

Your email address will not be published.